portage salarial

Le portage salarial : zoom sur le fonctionnement

Le portage salarial fait actuellement partie des meilleures alternatives pour devenir un travailleur indépendant tout en bénéficiant de tous les avantages d’un salarié classique. Il rassemble trois parties bien déterminées. La première s’agit du salarié porté qui va obtenir des missions via une ou plusieurs entreprises clientes. La seconde s’agit de la société de portage salarial. Cette dernière va facturée le client pour qui le salarié va travailler et reverser, par la suite, le salaire convenu au travailleur indépendant. En général, ce type d’établissement lui délivre un contrat de travail. La dernière partie s’agit surtout de l’entreprise cliente. C’est à dire celle qui va recourir aux services du salarié porté. Elle va effectuer un contrat de prestations auprès de l’entreprise de portage salarial.Vous pouvez faire une simulation de salaire en portage salarial chez un des leader du portage salarial Cegelem

Le déroulement de la facturation et le calcul du salaire

En portage salarial, ce sera l’entreprise de portage qui va facturer la société cliente pour les honoraires que le salarié porté aura effectués avec un TJM de 300 euros hors taxe par jour. La rémunération en portage salarial se fera par la suite, par l’entreprise en question en guise de salaire auprès du salarié. On peut également l’appeler les frais en portage salarial. Ce sera l’établissement de portage qui va gérer tous les fichiers administratifs. Il est à savoir qu’elle agit généralement comme une banque. C’est à dire qu’elle favorise aussi la gestion de toutes les opérations du salarié concerné depuis un espace bien sécurisé en ligne. Pour ce qui est du salaire, l’entreprise de portage salarial se devra de verser des charges salariales et patronales auprès des URSSAF suivant le niveau de salaire du consultant indépendant avec un ordre moyen de 52%. C’est pourquoi le salarié en question va bénéficier de tous les avantages d’un régime général notamment la sécurité sociale, la prévoyance, le chômage et la retraite sans parler des versements au PEE et de l’achat de CESU si on ne veut pas supporter des charges sociales par ses frais professionnels. Il est à noter qu’une simulation de salaire personnalisée peut être effectuée sur certaines plateformes en ligne.

Autres choses à savoir

Il faut savoir que le coût du portage salarial va jusqu’à 10% du chiffre d’affaires hors taxes. Il s’agit, ici, du taux de gestion de l’établissement de portage. Ce dernier va varier en fonction de l’offre. C’est pourquoi, il est important de faire une analyse complète avec le taux de gestion compris si on veut devenir consultant. En matière de chômage, il est possible de cumuler le salaire et les allocations pour un salarié porté. Il est à savoir que le cumul en question est possible jusqu’à ce que ce dernier épuise tous ses droits et que les nouveaux droits vont être reconstitués en fonction du mois d’activité.